Booster sa fertilité naturellement: Partie 1

vmo0115Dans cette première partie je vous parlerai de l’alimentation, les éventuels compléments alimentaires que vous pouvez prendre pour la fertilité, l’environnement sain à privilégier et enfin un topo sur le suivi des signaux corporels permettant de détecter sa période fertile.

Une alimentation et un environnement sain:

Vous vous en seriez doutés, évidemment si votre alimentation est équilibrée et le plus exemptes de pesticides, vous avez de meilleures chances de tomber enceinte. C’est le moment de changer ses habitudes et de se préparer à la grossesse: manger le plus possible d’aliments non transformés (pas de plats cuisinés, de boites…) et bio si possible, diminuez votre consommation de café (pas plus d’une à deux tasses par jour, au delà impact négatif sur la fertilité). Et on le sait peu mais l’alcool, même à petite dose, n’arrange pas la fertilité…

Certaines plantes peuvent aussi jouer négativement sur la fertilité: le millepertuis (utilisé pour les dépressions légères), le gingko biloba (pour la mémoire), l’échinacée (pour booster son système immunitaire l’hiver) tant chez la femme que chez l’homme.

Evitez aussi le paracétamol le jour présumé de l’ovulation.

Pour les femmes il est recommandé de prendre de l’acide folique dès que l’on arrête la contraception. Si vos cycles sont irréguliers, vous pouvez également prendre du gattilier (agnus castus) qui va les régulariser.

Bien sûr le tabac n’est pas bon (ni pour la femme ni pour l’homme chez qui il réduit la concentration des spermatozoïdes), donc arrêtez si vous le pouvez ou réduisez au moins.

Pour les hommes: pas de portable dans la poche du pantalon, pas trop d’alcool non plus (il réduit la sécrétion de testostérone) et l’alimentation peut être supplémentée en zinc, en sélénium, acide folique et antioxydants.

Autant une activité sportive est bonne, autant l’exercice physique intense n’est pas bon.

Il faut également faire attention à son environnement (et à l’environnement!!): n’utilisez pas de pesticides, fongicides, peintures toxiques, insecticides….

Comment repérer ses périodes fertiles naturellement?

Pas forcément besoin de test d’ovulation relativement cher, vous n’avez besoin que d’un thermomètre!

Non seulement vous pourrez ainsi apprendre à connaître vos cycles et détecter votre période d’ovulation afin de maximiser vos chances de conception, mais si au bout de plusieurs mois vous consultez un médecin vos courbes lui seront utiles pour déceler un éventuel problème d’ovulation.

Il s’agit de prendre votre température tous les jours, à la même heure (avant même de se lever, et toujours avec le même thermomètre et de la même manière) et de la noter. Lorsque l’ovulation a eu lieu on voit clairement sur la courbe la hausse de température qui suit l’ovulation.

chart

Pour anticiper votre période la plus fertile avant l’ovulation, vous pouvez également noter vos signes corporels:

– la glaire cervicale, qui devient transparente comme de l’eau ou du blanc d’oeuf juste avant l’ovulation: quand vous repérez ce type de glaire c’est que vous êtes très fertile

– la position du col de l’utérus: lorsqu’il est haut et mou (sensation identique au toucher que toucher vos lèvres) c’est que vous êtes dans votre période la plus fertile

Si vous parlez un peu anglais je vous recommande ce site gratuit et extrêmement complet sur lequel vous pouvez entrer vos courbes et qui vous donne pleins d’indicateur et une mine d’information sur les signaux de fertilité:

http://www.fertilityfriend.com

et un site presque équivalent en français:

http://www.courbe-temperature.com/


Voilà, rendez vous dans quelques jours pour la partie 2 sur le yoga, la méditation et le pranayama!



Voulez vous noter cet article ?

6 Comments on Booster sa fertilité naturellement: Partie 1

  1. Joseph
    16 décembre 2017 at 21:48 (48 années ago)
  2. creamymagie
    16 décembre 2017 at 21:48 (48 années ago)
  3. Michoko
    16 décembre 2017 at 21:48 (48 années ago)
  4. margouillas
    16 décembre 2017 at 21:48 (48 années ago)
  5. wistiti
    16 décembre 2017 at 21:48 (48 années ago)
  6. letis
    16 décembre 2017 at 21:48 (48 années ago)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *






Prouvez moi que vous n'êtes ni un robot, ni un spammeur! * Votre temps est dépassé

Où dois-je vous envoyer le mini cours ?

MARRE DES COLORATIONS CHIMIQUES ?

PASSEZ FACILEMENT A LA COLORATION NATURELLE , MÊME AVEC DES CHEVEUX BLANCS, EN VOUS INSCRIVANT A MON MINI COURS GRATUIT DE 7 LECONS PAR MAIL