Pas de perturbateur endocrinien, parce que je le vaux bien!

perturbateur endocrinien dans les produits dior

Bonjour les Green Glam girls!

Vous reprendrez bien un peu de perturbateurs endocriniens avec vos cosmétiques? Sans façon!

Après avoir tiré la sonnette d’alarme sur les impacts des perturbateurs endocriniens sur la fertilité, le mouvement Générations Cobayes revient en force avec une nouvelle campagne sur les produits cosmétiques et d’hygiène.
Parce qu’on le vaut tous bien, Générations Cobayes vous invite à découvrir la face cachée des produits de beauté et d’hygiène, pour réclamer au gouvernement un étiquetage transparent des perturbateurs endocriniens sur les produits qui en contiennent.

A travers leur petit questionnaire en ligne, au ton décalé et sarcastique, que je vous recommande vraiment, cette campagne interpelle sur les messages publicitaires et les produits de beauté et d’hygiène des grandes marques.

Douceur, fraîcheur, saveur, les effets vendeurs peuvent en réalité cacher des substances, quant à elles, bien réelles, et parfois toxiques. Parmi celles-ci, les perturbateurs endocriniens.

Pourtant considérés par l’OMS comme une menace pour la santé et l’environnement, ces produits toxiques sont encore présents dans 40% des produits d’hygiène-beauté1.

Eh oui, lorsque vous achetez les grandes marques qui vous vantent leurs effets magiques à la TV, vous achetez des produits qui potentiellement contiennent des ingrédients pouvant abaisser votre fertilité, voire provoquer un cancer… J’exagère, moi? “Ca se saurait”? Même pas….
Et pour clore le bec aux rumeurs, non, contrairement à ce que j’entends souvent autour de moi, même les produits achetés en pharmacie peuvent en contenir, la preuve avec Neutrogena:

neutrogena 

Parabènes, phtalates, filtres chimiques à UV, les perturbateurs endocriniens interfèrent avec le système hormonal et sont ainsi suspectés d’être à l’origine de la forte progression des maladies chroniques modernes (maladies cardiovasculaires ou respiratoires, cancers, diabètes…).

Savez vous que la France est devenue le premier pays au monde pour les cancers hormono-dépendants (cancer du sein, de la prostate et du testicule)?

Générations Cobayes lance à travers cette campagne une pétition demandant à Ségolène Royal d’exiger l’étiquetage des perturbateurs endocriniens sur les produits de beauté et d’hygiène pour, à termes, inciter les grandes marques à ne plus en produire.

Car si l’affichage des ingrédients est obligatoire sur ces produits (mais la loupe n’est hélas pas vendue avec le produit pour pouvoir la lire), il ne précise aucunement la présence et le risque de perturbateurs endocriniens.
Et bon à moins d’être chimiste, peut d’entre vous savent vraiment ce que contient le produit qu’ils viennent de mettre dans leur caddy…

Je dois également vous dire que ce sujet me tient particulièrement à coeur car les perturbateurs endocriniens, je connais bien leurs effets. Je fais malheureusement partie de ces filles dont les mamans ont pris pendant leur grossesse un médicament, le Distilbène, considéré comme l’un des premiers perturbateurs endocriniens.
C’est d’ailleurs sans doute cela qui m’a appris à décrypter les étiquettes, à me méfier du discours des industriels et à rechercher toujours un mode de vie le plus naturel possible, d’où ce blog : – )
Sans rentrer dans le détail des malformations que cela a causé chez moi et le pathos (j’en avais déjà parlé ici), à cause de cette cochonnerie j’ai attendu plus de dix ans avant de finalement pouvoir adopter mon petit garçon.
Alors l’industriel ou le chimiste qui viendra me dire que “mais non, ce n’est pas dangereux”, je ne lui souhaite pas de croiser mon chemin!

Alors comment faire pour se protéger des perturbateurs endocriniens? Pas de panique, il y a plein de solutions!

  • acheter des cosmétiques bio! Crèmes solaires, colorations végétales, maquillage… on trouve à présent de tout en bio et avec une super qualité, parole de My Green Glam!
  • s’informer en s’abonnant à la newsletter de Générations Cobayes et lire leur guide pratique mieux choisir ses produits
  • faire certains de ses cosmétiques soi même: c’est facile, souvent moins cher et toujours marrant
  • signer la pétition destinée à Ségolène Royal

Au vu de l’importance du sujet pour votre santé, celle de votre famille, de vos amis, merci de partager cet article via les réseaux sociaux afin qu’elle touche un maximum de monde.

Pas de perturbateur endocrinien, parce que je le vaux bien!

Pour en savoir plus et signer la pétition, allez faire un tour sur le site de Générations Cobayes

Vous pourrez notamment y trouver le dossier complet sur les perturbateurs endocriniens.

N’oubliez pas de partager l’info (boutons de partage sous l’article!) autour de vous et de signer : – )

Green et glamoureusement votre

Carole de My Green Glam

Voulez vous noter cet article ?

1 Comment on Pas de perturbateur endocrinien, parce que je le vaux bien!

  1. Samia
    20 juin 2014 at 00:01 (5 années ago)

    Je connais cette association depuis peu, une blogueuse m’en avais parlé. En revanche je ne savais pas qu’il y avait une pétition, je file la signer 🙂

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *






Prouvez moi que vous n'êtes ni un robot, ni un spammeur! * Votre temps est dépassé

Où dois-je vous envoyer le mini cours ?

MARRE DES COLORATIONS CHIMIQUES ?

PASSEZ FACILEMENT A LA COLORATION NATURELLE , MÊME AVEC DES CHEVEUX BLANCS, EN VOUS INSCRIVANT A MON MINI COURS GRATUIT DE 7 LECONS PAR MAIL

En soumettant ce formulaire, j'accepte que mes informations soient utilisées uniquement dans le cadre de ma demande et de la relation commerciale éthique et personnalisée qui peut en découler. Vous pouvez également lire ma politique de confidentialité ici

En soumettant ce formulaire, j'accepte que mes informations soient utilisées uniquement dans le cadre de ma demande et de la relation commerciale éthique et personnalisée qui peut en découler. Vous poulez également lire la politique de confidentialité ici.